© 2017 par Adey - créé avec wix.com

  • Facebook Clean

 open your mind 

A l'arène des audacieux J'ai dansé la Java Avec un chien malheureux J'ai tourné à tout vas Abusé d'un regard Les fesses des filles marginales Et j'ai danser le maloya avec l'espoir. 

A l'arène des audacieux J'ai perdu le court des heures Dans les filtres membranes Et fréquences du son. J'ai demandé à la nuit Son tremblement de corde Et debout son couronnement de pluie. A la place de ma tête une danseuse de muito, Et des mains la cordimiñe du manque. J'ai demandé à la nuit Son tremblement de corde. 

A l'arène des audacieux J'ai vu dans le fond d'un verre La sueur des caraïbes Un verre qui couta hier Le battement de cœur de la campagne de Fez Pour un trait de citron amer. Le dos arnaché, la peine des femmes Un verre qui couta hier La traversée des mers J'ai demandé à la nuit son tangage de houles Un verre qui couta hier Colomb à l'Amérique. 

J'avais tous les démons sur mon dos ce soir là, A la bouche les mauvais naufrages des hommes. J'ai demandé à la vie son résidu de gloire Cette chose belle et irréversible. J'avais tous mes frères de l'ombre Avec moi ce soir là Serrés pour un couronnement de suie. J'ai demandé à la vie son tangage de houles 

 

A l'arène des audacieux J'ai dansé la Java Avec un chien malheureux J'ai tourné à tout vas Abusé d'un regard Les fesses des filles marginales Et j'ai danser le maloya avec l'espoir. 

LO JO